Actualités

Accueil / Actualités

La photo du mois

La photo du mois n’est autre que l’atelier RENOU dans les années 90.
Au fil des années, nos locaux se sont agrandis au même titre que vos besoins, dans le but de toujours plus vous satisfaire.

Interview

Collaborateur : Morgan QUEYRET

Bonjour Morgan, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

J’ai 14 ans d’ancienneté chez RENOU, j’ai démarré par 4 ans de stages consécutifs pendant mes études : BEP Productique, puis BAC PRO à La Flèche.
C’était une expérience intéressante. Pendant ces stages, je faisais la jalousie de mes copains de classe car je leur disais que mon patron (de stage) m’attendait à la sortie de mon diplôme pour m’embaucher définitivement. C’était évidemment rassurant et motivant [...]

Bonjour Morgan, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

J’ai 14 ans d’ancienneté chez RENOU, j’ai démarré par 4 ans de stages consécutifs pendant mes études : BEP Productique, puis BAC PRO à La Flèche.

C’était une expérience intéressante. Pendant ces stages, je faisais la jalousie de mes copains de classe car je leur disais que mon patron (de stage) m’attendait à la sortie de mon diplôme pour m’embaucher définitivement. C’était évidemment rassurant et motivant.

J’ai pu passer dans plusieurs ateliers : tournage, ajustage, fraisage… Comprendre le fonctionnement de l’entreprise. Ce qui m’a aussi permis de connaître rapidement beaucoup de monde. Du coup, cela devenait logique pour moi d’intégrer RENOU, une continuité et une facilité d’intégration.Dans l’équipe, il y a Cédric qui est arrivé il y a 1 mois, il était avec mois en BEP.

Avez-vous imaginé faire toute votre carrière ici et finalement ne connaître qu’un seul employeur ?

Oui, j’y ai déjà pensé et cela ne me déplairait pas vu l’ambiance de travail avec mes collègues. Une dizaine de personnes dans l’équipe, on s’entend bien.

Quels sont vos horaires de travail ?

Tous les quinze jours, on alterne entre l’équipe du matin et l’équipe de l’après-midi.
Après ma première année chez RENOU, j’ai intégré l’équipe de nuit, je n’ai fait que des nuits pendant 7 années !

Vous n’avez pas eu de problème d’adaptation ?

Une fois qu’on a pris le rythme des nuits, non, cela se passait très bien. J’étais aussi plus jeune (sourire). Cela a été aussi très formateur, car il y avait moins de cadres disponibles de nuit, du coup cela m’a permis d’apprendre plus vite à être autonome.

L’avantage pour les sorties privées, c’est qu’en quittant le vendredi à minuit, de minuit à 5H du matin, on avait une pêche d’enfer !

Vous habitez où ?

J’ai emménagé à Durtal cette année ! Je suis un nouveau propriétaire, c’est un rêve qui se concrétise pour moi. Du coup, je viens au boulot à vélo, c’est sympa !

Quels sont vos hobbies ?

2 principaux : le foot et la pêche !
Je joue en première division de district à Crosmières au poste de gardien de but.

Avez-vous eu un moment de gloire ?

Cette année en coupe de France, on s’est fait éliminer par la CFA2 de La Flèche après prolongations… J’ai fait un gros match car, évidemment, j’ai été très sollicité vu la différence de niveau entre les 2 équipes. Tous les journaux ont dans leur compte rendu vanté ma prestation… Du coup, j’ai reçu des SMS de partout, c’était très agréable !

Et en L1, vous supportez quelle équipe ?

Marseille ! J’ai un pote qui m’a emmené avec lui lors de déplacements de supporters. J’ai donc sillonné la France avec un car de supporters… Voilà l’explication (Troyes, Lille, Toulouse, Marseille évidemment…).

Et la pêche ?

Gros passionné de pêche, la pêche aux carnassiers : brochet, sandre, en rivière ou en étang.
Je pêche et je relâche systématiquement. La pêche, c’est un moment de détente, d’évasion où on oublie tout. Cela nous arrive de partir pour la Normandie à 4h du matin. La pêche en mer est aussi sympa pour pêcher le bar.

Merci Morgan, c’était une belle rencontre.